Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

train de nuit pour lisbonne

 philo.JPGLes éditions ont la parole relaient ce livre dans leur catalogue

 

Raimund Gregorius est enseignant dans un lycée à Berne. Passionné de langues anciennes, cet érudit consacre sa vie à cette passion et à son enseignement.
Un matin, alors qu'il se rend à l'école, il rencontre sur un pont une femme très agitée qui lui inscrit un numéro de téléphone sur le front. Cette femme est portugaise. Raimund a alors une révélation et quitte le lycée dans la matinée, pour ne plus jamais y revenir, à la consternation de tous.
Il décide alors d'apprendre le portugais et en fouinant dans une librairie, il découvre un étrange petit livre d'un certain Amadeu del Prado, un portugais qui livre ses réfléxions sur la vie. Fasciné, Raimund part alors pour Lisbonne à la découverte de cet homme étrange - et de lui-même.

10/18, 2008, 511 p.

J'ai été complètement emballée par ce récit hors du commun, dense et érudit. Je me suis totalement passionnée par la biographie d'Amadeu del Prado, mais plus encore pour la démarche de Raimund Gregorius. Car la quête effrénée du bernois pour cet homme à présent décédé a en soi quelque chose de fascinant, et pose énormément de questions sur le sens de sa propre vie. L'idée de tout abandonner pour un inconnu philosophe est tout de même incroyable et paraît tout aussi folle aux yeux de Raimund lui-même. Mais dans le feu de l'action, cela semble logique, évident.
Les rencontres qui jalonnent l'enquête de Raimund à Lisbonne, et les découvertes qu'il fait sur Amadeu sont passionnantes et amènent à vouloir en savoir toujours plus sur ce personnage très spécial au destin remarquable.
L'écriture de Pascal Mercier m'a beaucoup plu, il a un très beau style qui donne vraiment envie d'en découvrir plus. Je crois qu'un autre de ses romans est en cours de traduction?

Écrire un commentaire

Optionnel